Novembre 2016 – Début des travaux quartier du Calvaire

Ca y est… Les premiers coups de pioche ont pu être donnés quartier du Calvaire. Il s’agit, en effet, de se lancer dans la phase la plus concrète du projet citerne/hangar, à savoir la réalisation des ouvrages.

Pour mémoire, cette initiative est le résultat de deux contraintes que nous avons subies de la part de nos organismes de tutelle.

  • Le retrait, de notre réseau d’eau potable, des eaux provenant de la source de Fourcoussin demandé par l’agence de l’eau
  • Le déménagement de tout le matériel communal entreposé dans la salle polyvalente, condition sine qua non de sa mise aux normes en temps qu’ERP (Etablissement Recevant du Public), par la commission de sécurité.

Résultat Nous avons décidé de faire d’une pierre deux coups en construisant une citerne de récupération, afin d’utiliser cette eau pour l’arrosage des stades et l’alimentation du lavoir communal et un hangar pour ranger les véhicules communaux (tracteurs, tondeuses, débroussailleuse…)

Si la mise en route de ce chantier a quelque peu traîné, c’est que ce projet a évolué au fur et à mesure des besoins et que les demandes de subventions, toujours difficile à étayer, devaient être formalisées selon des critères bien établis et pas toujours faciles à appréhender.

Quoiqu’il en soit, le permis de construire a été obtenu. Le cahier des charges, en cours d’établissement, va nous permettre de lancer l’appel d’offres dans les délais prévus.

Quelques travaux, non négligeables, sont à réaliser au préalable, à savoir :

  • Reprise de l’assainissement du stade du bas (vestiaires, douches).
  • Abatage des cyprès au nord du stade et nivellement de la zone de construction.

Nous avons pu, en fin d’année le creusement des tranchées d’adduction d’eau au lavoir et au stade du haut (nous avons profité de ces travaux pour enfouir les gaines en vue du remplacement de l’éclairage public de la rue du Calvaire).

Ce sont ces premières actions qui vont lancer le projet proprement dit. En espérant que le reste des travaux se poursuivra sans contretemps.