Avril 2018, Travaux sur le réseau d’eau potable (Schéma directeur)

Tant que la compétence eau/assainissement n’est pas attribuée à l’agglomération du Gard Rhodanien, comme le prévoit la loi NOTRé (en principe en 2020), la commune de Saint Julien de Peyrolas, a en charge l’alimentation en eau potable de ses administrés

A ce titre, le conseil municipal a approuvé par délibération en date du 18 décembre 2014, la réalisation d’une procédure de demande d’autorisation et d’établissement des périmètres de protection de ses captages d’eau potable (l’actuel puits Baumasses I et le futur Baumasses II), conformément au Code de l’Environnement et au code de la Santé Publique. Cette procédure implique l’élaboration de deux dossiers, l’un de déclaration d’utilité publique, l’autre de loi sur l’eau, confiés au prestataire ENTECH.

Leur validation par les instances de contrôle (DDTM et Agence de l’eau) est assujettie à la réalisation d’un schéma directeur d’alimentation en eau potable, outil de programmation et de gestion permettant d’avoir une vision globale des besoins actuels et futurs ainsi que des solutions envisageables.

schema directeur_le terrierLes travaux, préconisés sur le réseau et confiés à l’entreprise Anglezan, ont permis de mettre en conformité les installation et rationnaliser les réseaux en sectorisant plusieurs portions clairement définies par ce schéma.

Il nous a principalement été nécessaire, pour faire le point sur les conditions actuelles d’alimentation en eau potable de la collectivité, de pointer les problèmes existants et estimer les besoins futurs.

Ce schéma va également nous être d’une grande utilité dans l’élaboration de notre PLU dont il sera, avec d’autres critères tout aussi importants, un élément incontournable.

Parallèlement à ces travaux, des contrôles de suspicion de fuites, ont été effectués durant trois nuits. Ils ont permis de valider l’ensemble des actions menées et nous assure, d’ores et déjà, d’une maitrise accrue sur un réseau encore perfectible.

Le coût TTC de cette opération s’élève à :

Frais d’étude : 61 342,56 euros
Travaux : 56 986,80 euros

Les aides reçues sont :

Conseil départemental : 16 426,90 euros
Agence de l’eau : 82 134,00 euros